Sciences participatives

Contribuer aux études du Gemel ?

Que vous soyez naturaliste, étudiant, en famille ou juste curieux des choses de la nature, chacun peut y prendre part !

En savoir +

Les conditions d’implantation du naissain de coques

Objectifs du programme

Portée économique

Le GEMEL travaille sur les conditions physiques d’implantation du naissain de coques afin d’améliorer sur le long terme l’exploitation de cette ressource en définissant par exemple des périodes et des zones à risque.

Méthodologie

La première étape de cette étude a donc été de déterminer les dates de ces implantations.

Il a permis de dégager les facteurs qui servent de marqueurs à l’identification des dates de ponte, notamment le seuil thermique local et la durée de dépassement de ce seuil thermique (figure 9).

Il a ensuite fallu définir les périodes de recrutement des coques afin de savoir quelles pontes avaient donné lieu à un recrutement.

Les détails sur la méthodologie des détermination de ces périodes sont consultables dans un rapport du GEMEL par Thierry Ruellet 1.

La description des conditions physiques dans les semaines qui suivent les pontes potentielles sont en cours d'analyse.

 

Figure 9 : Evolution de la température maximale de l’air (données meteociel.fr) à Abbeville et évolution de l’indice (moyenne et intervalle de confiance à 80 %) de Walne et Mann (1975) en 2012. Les deux épisodes de ponte sont figurés. 1 : le seuil thermique est franchi mais les réserves ne sont pas suffisantes. 2 : le seuil thermique est franchi sur une durée trop courte. 3 : l’indice de Walne et Mann n’a probablement pas continué à augmenter car les températures ont nettement baissé. 4 : les coques sont au repos car le seuil thermique a été franchi mais l’indice de Walne et Mann n’a pas diminué.

  • 1. Ruellet T. (2013). Détermination des périodes de recrutement des coques en baie de Somme. Rapport du GEMEL n° 13-022 : 294 p