Sciences participatives

Contribuer aux études du Gemel ?

Que vous soyez naturaliste, étudiant, en famille ou juste curieux des choses de la nature, chacun peut y prendre part !

En savoir +

Evaluation des gisements de coques

Contexte du programme

345 : c'est le nombre de licences accordées pour la pêche à pied des coques dans les Hauts-de-France. Cela en fait la plus forte communauté de pêcheurs à pied professionnels de France. Plusieurs gisements sont exploités en baie de Somme et en baie d'Authie. La pêche n'est autorisée aux plaisanciers que lorsqu'elle est autorisée pour la pêche profesionnelle.

Traditionnellement, la pêche ouvre en septembre. Mais cela varie selon les années. La durée et les modalités d'exploitation (zones exploitables et quota de pêche) sont fixées par arrêté préfectoral sur avis d'une commission d'ouverture des gisements de coques.

Rôle du GEMEL

Le GEMEL est membre de cette commission qui réunit divers administrations et des représentants des pêcheurs à pied professionnels.

Au préalable à chaque commission, le GEMEL effectue une estimation des différents gisements de coques de la baie de Somme. Nos évaluations sont disponibles dans la rubrique Documentation.

Tout au long de l'année, le GEMEL suit l'évolution des principaux gisements : croissance, mortalité et maturité sexuelle sont évaluées chaque mois. Tout est mis en oeuvre pour être le plus réactif possible et soutenir les professionnels et la filière aval (mareyeurs) dans une exploitation durable de la ressource.

Cette veille ne serait pas possible sans le soutien financier de la Région et de la commune du Crotoy où réside l'essentiel de la communauté des pêcheurs à pied.

COCKLES

Face aux difficultés rencontrées par la profession partout à travers l'Europe, le GEMEL s'est associé avec d'autres équipes de recherche pour développer une démarche pluridisciplinaire et novatrice. Nous avons monté le programme COCKLES (Co-Operation for Restoring CocKle SheLlfisheries & its Ecosystem-Services in the Atlantic Area). Ce programme est soutenu par l'Europe via les fonds Interreg 2A. Le programme ne fait que démarrer puisque la réunion de lancement est programmé en octobre 2017. Dans ce cadre, nous nous fixons localement pour objectif de développer un modèle de croissance des coques en baie d'Authie afin d'en améliorer la gestion. Nous mettrons à disposition de la communauté scientifique une base de données retraçant l'histoire des gisements de la Région au cours de ces 30 dernières années. De quoi alimenter les équipes qui travaillent avec différentes approches. Nous nous intéresserons aussi aux parasites qui parfois déciment ou du moins malmènent les gisements.