Sciences participatives

Contribuer aux études du Gemel ?

Que vous soyez naturaliste, étudiant, en famille ou juste curieux des choses de la nature, chacun peut y prendre part !

En savoir +

Le groupe de travail "Amélioration du Fonctionnement du Centre Conchylicole du Crotoy"

Contexte

En 2011, la première saison de fonctionnement du centre conchylicole du Crotoy a permis aux mytiliculteurs de bénéficier d'un outil de purification de leurs coquillages, opération rendue indispensable par l'arrêté de déclassement des eaux de production du 5 Juillet 2011.

Mais certains dysfonctionnements ont été ciblés. Parmi ceux-ci, un apport massif de vase dans les fossés de rejet du Centre conchylicole, ayant pour effet la réduction de l’efficacité du système de traitement des eaux avant rejet sur l’estran et une augmentation des nuisances olfactives aux abords du site.

Rôle du GEMEL

Le GEMEL a été sollicité par le Syndicat Mixte Baie de Somme – Grand Littoral Picard pour participer au groupe de travail dédié à l’amélioration du fonctionnement du centre conchylicole du Crotoy qui vise à remédier à ces dysfonctionnements.

Ce groupe a été créé à l’issue d’une réunion qui s’est tenu à la sous-préfecture d’Abbeville le 11 janvier 2012.

Outre le GEMEL, ce groupe rassemble des représentants du Syndicat Mixte Baie de Somme – Grand Littoral Picard, de la Sous-préfecture d’Abbeville, de la Municipalité du Crotoy, du GIE Produits de la Mer – Baie de Somme, du Comité Régional Conchylicole Normandie-Mer du Nord, de Veolia Eau, de Techniconsult, des Affaires Maritimes, de l’Agence Régionale de Santé, de la Direction Départementale de la Protection des Populations de la Somme et de la Police de l’Eau.

Ce groupe a établi une liste de préconisations quant au travail à mener en amont de l’arrivée des moules au centre conchylicole (par exemple le lavage des moules en mer) et à valider la mise en place d'un bac de décantation développée par les professionnels au niveau de chaque atelier (figure 10).

Figure 10 : Bac de décantation installé par un mytiliculteur suite aux préconisations du GT sur l’amélioration du fonctionnement du centre conchylicole.